Les ingrédients pour comprendre un terroir viticole

Selon l’Organisation Internationale de la vigne et du vin ou OIV, le terroir viticole est un espace géographique sur lequel se développe un savoir-faire collectif des interactions entre un milieu biologique identifiable et les pratiques vitivinicoles appliquées. Cette pratique révèle des caractéristiques distinctives aux produits originaires de cet espace.

Le sol

Il est bien de rappeler qu’en surface du sol, il y a décomposition des débris d’animaux et végétaux grâce aux champignons et à la faune, puis ceux-ci forment l’humus. En profondeur, la roche se décompose à cause des racines et des microbes et cela forme les argiles. L’humus et l’argile se rassemblent pour former le complexe argilo humique qui donne la  fertilité et la vie pour le sol. Mais, sachez qu’un grand vin est issu d’un grand terroir. D’où l’importance de préserver la vie du sol. Et les humains inventent des pratiques agricoles qui respectent la vie du sol comme :

  • Le marnage
  • Le compostage
  • Le semi-direct
  • Et autres.

Notons que la géologie d’un terroir assure aussi la maturité des baies pour obtenir un bon vin. Par exemple, si le sol est couvert des roches sédimentaires ou volcaniques, il est probablement riche en calcaire.

Le climat

Les conditions météorologiques caractérisent le degré de maturité du raisin, sa concentration en aromes et sa couleur, c’est-à-dire que le vin se diffère en fonction de l’ensoleillement, des précipitations et de la température. Au cours d’une année, la vigne passe par deux phases distinctes pendant son cycle de vie : la période de dormance durant l’hiver et le cycle végétatif. Le soleil et la chaleur interviennent lors de cette dernière période afin de permettre à  la maturité du raisin. La météo donne au raisin la possibilité d’acquérir 2 types de maturité : d’un côté, alcoolique pour un équilibre sucre/acidité dans la partie liquide et de l’autre côté, phénolique au niveau de la partie solide. Cette dernière assure le développement des aromes, de la couleur et du tanin. En effet, le soleil est responsable de l’apport en sucre et en arome, la température permet de diminuer l’acidité et la pluie abondante donne un effet de dilution qui provoque une baisse du sucre, de l’arome et le rapport couleur/jus.

Le relief

D’une manière régulière, les vignes sont plantées sur des pentes parce que les rayons du soleil arrivent perpendiculairement à la vigne. En effet, le relief a également un rôle essentiel pour la maturité des raisins et donc de la qualité du vin que nous allons obtenir à la fin. Parlons des vignes sur les coteaux où souvent, nous produisons des raisins de qualité, car ils permettent d’optimiser le drainage et de limiter l’apport en eau à la vigne. Sachez que les collines apportent de la fraîcheur grâce à son altitude sur laquelle l’air se raréfie et la pression atmosphérique diminue. Alors, un climat clément produira des vins plus frais.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*