Alcool et santé : faire progresser les connaissances et réduire les risques

Dans le cadre des travaux d’expertise de Santé publique France et de l’INCa, les nouveaux repères de consommation d’alcool élaborés sont les suivants :

  • Maximum 10 verres par semaine.
  • Maximum 2 verres par jour.
  • Des jours dans la semaine sans consommation.

La stratégie de Santé publique France se concentre sur la réduction des risques

Alcool et santé sont loin de former un très bon couple, car une consommation d’alcool représente des risques pour la santé dès le premier verre quotidien. L’alcool peut effectivement être à l’origine de nombreuses maladies comme les cancers, l’hypertension, l’hémorragie cérébrale ou autres. Sa consommation constitue d’ailleurs aujourd’hui une des principales causes de mortalité évitable (près de 41 000 décès attribuables par an). Pour réduire les risques liés à la consommation d’alcool, la Santé publique France en collaboration avec l’Institut National du Cancer a fixé de nouveaux repères de consommation à moindre risque : maximum 10 verres par semaine ; maximum 2 verres par jour ; des jours dans la semaine sans consommation. En somme, pour la santé, l’alcool c’est maximum 2 verres par jour, et pas tous les jours. Sans nier la dimension plaisir associée à la consommation d’alcool, il est toujours important de faire connaître les risques à courir afin d’inviter les Français à réfléchir sur leur consommation. L’objectif étant ici de permettre aux consommateurs de faire le choix éclairé d’une consommation à moindre risque pour leur santé.

En France : 24 % dépassent les repères de consommation d’alcool

Les données du Bulletin épidémiologique hebdomadaire affichent que les Français sont loin de respecter les nouveaux repères. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le Ministère des Solidarités et de la Santé et  la Santé publique France ont lancé récemment une campagne d’information en vue de rappeler à chacun que la consommation d’alcool comporte des risques. La compagne avait aussi pour objectif de promouvoir les nouveaux repères.

Une nouvelle campagne sur les risques liés à l’alcool et les nouveaux repères

Cette campagne de Santé publique France tourne autour des risques méconnus associés à la consommation d’alcool (hémorragie cérébrale, cancers, hypertension et autres) et des repères de consommation à moindre risque. Le sport destiné à la télévision a été lancé aussi bien sur les chaînes nationales et d’outre-mer, sur les réseaux sociaux que sur les plateformes de vidéo en ligne. À part ce spot, des chroniques radio, une campagne digitale, des publirédactionnels et la diffusion de vidéos dans les salles d’attente des hôpitaux ou maisons de santé faisaient aussi partie de la campagne.

Un outil pour évaluer sa consommation et les risques encourus

Un nouvel alcoomètre vient d’être mis au point par Santé publique France. Cet outil va permettre d’évaluer sa consommation hebdomadaire d’alcool au regard des nouveaux repères et d’estimer les risques liés à cette consommation à travers quelques questions. De nombreuses informations, des services d’aide à distance et des espaces d’échanges sont également mis à la disposition de la population.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*